Comment bien rédiger : type de rédaction et orthographe

Comment rédiger un article de blog qui traite d’écologie ?

L’engagement, cela se vit à toutes les échelles ! La rédaction est aussi un lieu de combat où défendre ses convictions prend tout son sens !

L’écologie, ça vous inspire ? Le développement durable est un sujet qui fait parler et il existe un grand nombre de publications sur le sujet sur la toile ! Vous aimeriez vous aussi apporter votre pierre à l’édifice et rédiger des contenus intéressants sur le sujet, mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous voulez faire de l’écologie un sujet passionnant et inspirant ?

Quelles thématiques faut-il aborder ? Sous quel angle ? Comment éviter les maladresses ? Pas de panique, on vous dit tout dans cet article ! Quand écriture et conviction se rejoignent, cela peut déplacer des montagnes !

Pierrot vous donne des idées et vous dit tout pour rédiger un article de blog sur l’écologie qui puisse toucher le plus grand nombre !

A votre plume !

Etape 1 : Choisir son thème, c’est choisir son combat écologique !

Mais qu’appelle-t-on « écologie » ? 

Pour commencer, l’écologie, qu’est-ce que c’est exactement ?

Étymologiquement, écologie se traduit pas “étude des habitats”. Ce qu’on appelle écologie est un ensemble assez varié de thèmes qui traitent de la façon dont les espèces (la biodiversité) interagissent entre elles et avec leur environnement (l’écosystème). L’écologie est aussi une façon de penser où les enjeux environnementaux sont au cœur de l’organisation sociale, politique et économique

L’objectif assumé de l’écologie est la réduction de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement pour un développement durable. 

Pour rédiger vos articles de blog, deux options se présentent à vous :

Option 1 : Vous voulez faire un tour d’horizon des différentes thématiques de l’écologie

Dans ce cas, votre objectif est d’être le plus exhaustif possible. Pour vous aider, la liste ci-dessous regroupe les principales thématiques à aborder :

La qualité de l’eau

Exemple : La pollution industrielle (hydrocarbures), la pollution agricole (déjections animales, pesticides), la pollution domestique (détergent, peinture, solvant), etc.

Le saviez-vous ? L’eau s’étend sur 72% de la surface de la Terre et représente 1,4 milliard de km3. L’eau douce ne représente quant à elle que 2,8% de ce volume. La pollution des eaux est donc un sujet déterminant quand on parle de la protection de la planète !

La qualité de l’air

Exemple : Les émissions de gaz à effet de serre, d’oxyde d’azote, la pollution de l’air due au charbon.

Le saviez-vous ? Nous respirons en moyenne 12 000 litres d’air par jour. Un nombre ahurissant qui nous fait prendre conscience de l’importance de respirer un air pur.

L’appauvrissement du sol

Exemple : Les problèmes liés à l’agriculture intensive (déforestation, contamination chimique du sol). 

La pollution des sols touche toutes les régions du monde et plus particulièrement les zones industrielles. Certaines font même l’objet de recherches quant à leur impact sur la santé des habitants. En France, on compte au total plus de 6 800 sites pollués : les pouvoirs publics se voient souvent obligés d’agir de manière préventive ou, pour les cas les plus importants, de manière curative. 

L’épuisement des ressources naturelles

Exemple : L’exploitation des énergies fossiles et des métaux rares, la diminution de la quantité d’eau disponible dans le monde, la transition énergétique, l’énergie renouvelable.

L’accumulation et le non-recyclage des déchets

Exemple : L’accumulation des déchets plastiques, le traitement des « déchets dangereux », le gaspillage alimentaire.

Le réchauffement climatique et ses conséquences

Exemple : La montée des eaux, l’intensification des phénomènes météorologiques extrêmes (tempêtes, inondations, sécheresses), l’impact de la pollution sur la couche d’ozone.

L’équilibre des écosystèmes

Exemple : La préservation des espèces menacées et de la biodiversité.

Attention néanmoins, l’exhaustivité totale n’est pas possible. Par ailleurs, plus vous essaierez de couvrir un nombre important de thèmes, moins vous pourrez être précis. Attention aux lieux communs !

Option 2 : Vous voulez vous concentrer sur un thème d’écologie en particulier

C’est souvent l’option à privilégier ! A multiplier les thématiques, on ne traite le sujet qu’en surface ! Dans ce cas, vous allez rédiger un contenu plus spécialisé. Pour vous démarquer, la rigueur et la précision vont faire la différence !

Voici des conseils pour parvenir à rédiger un article de blog sur l’écologie qui change les choses :

  • Les problèmes écologiques résultent souvent de phénomènes « en cascade » : réunissez un maximum d’informations pour montrer l’enchaînement des phénomènes entre eux.

  • Pour traiter de thèmes complexes tout en restant clair, partez du principe que votre lecteur ne sait rien. Expliquez depuis le début, pas à pas ! Attention, si votre blog est spécialisé dans ce domaine, il y a fort à parier que votre audience est déjà éveillée aux thématiques de développement durable. Le mot d’ordre : adaptez-vous !

  • Exposez au début de votre article une vue d’ensemble de la thématique qui semble très complexe. Ainsi, le lecteur saura de quoi parle l’article et la lecture sera plus facile lorsque vous rentrerez dans les détails.

  • Utilisez des métaphores. Elles peuvent illustrer de manière simple et directe des sujets compliqués. Privilégiez plusieurs métaphores plutôt qu’une seule très longue pouvant perdre le lecteur.

Etape 2 : Trouver le bon angle d’approche

À présent, une deuxième question se pose : sous quel angle aborder le/les thèmes choisi(s) ?

Pour y répondre, demandez-vous quel type d’informations vous aimeriez que votre audience retire de sa lecture.

On sait aujourd’hui que, sur Internet, 60% des gens lisent moins de 200 mots sur une page. Ils ne restent en moyenne que 10 secondes sur une page et lisent en diagonal pour 75% d’entre eux. Votre angle est donc primordial pour capter le lecteur, l’inciter à continuer sa lecture et lui transmettre des informations.  

Quelle peut être la finalité de cette lecture ? Pour vous aider, voici quelques exemples d’objectifs auxquels vous devez réfléchir avant de rédiger un article sur l’écologie !

En d’autres termes, pourquoi voulez-vous écrire sur l’écologie ?

Pour avoir une meilleure compréhension d’un ou plusieurs enjeu(x) écologique(s)

Dans ce cas, votre lecteur s’attendra à des chiffres, des infographies, des explications scientifiques citant des sources avec précision. Attention néanmoins à ce que votre contenu reste compréhensible pour la majorité : l’article de blog n’est pas une thèse scientifique, votre objectif est de vulgariser un savoir. Pour cela, aidez-vous de sites de références dans le développement durable :

  • https://www.ipcc.ch/languages-2/francais/
  • https://www.ecologie.gouv.fr/
  • https://www.wwf.fr/

Pour en savoir plus sur les initiatives et solutions que vous proposez

Ecrire, c’est bien. Ecrire sur ce que l’on connaît, c’est mieux ! Ici, votre objectif est de convaincre votre lecteur que vous avez, vous-même, un impact positif dans la protection de l’environnement.

Pour cela, nous vous proposons quatre astuces simples :

  • « Une image vaut mille mots » (Confucius). Montrez par exemple des photos de vos actions ou de lieux que vous avez contribué à améliorer. L’image peut faire la transition entre deux paragraphes et aérer votre article.

  • Mettez en avant vos valeurs et vos idéaux et parlez-en avec émotion. C’est la meilleure façon de montrer que votre engagement est authentique.

  • Exposez concrètement vos expériences personnelles et leurs résultats. Qu’est-ce qui a changé dans votre vie ? Quel impact cela a-t-il eu sur vos convictions ?

  • Si possible, mettez des chiffres sur vos contributions. Quantifiez les progrès réalisés.

Pour inciter votre lecteur à adopter un comportement plus écoresponsable

Dans ce cas, votre objectif est d’inspirer votre audience. C’est peut-être le plus difficile, car la subjectivité du lecteur, que vous ne pouvez pas maîtriser, prend ici une place importante.

Quelques écueils à éviter dans vos conseils écologiques

  • Évitez le ton moralisateur/culpabilisateur : vous risquez de perdre la moitié de votre audience !
  • Donnez un maximum d’idées pour toucher des lecteurs variés (urbain ou rural, sans enfant ou famille nombreuse). Vous pouvez parler du composteur connu de tous ou de la dernière mode de l’upcycling. 
  • N’ayez pas un discours pessimiste et au contraire exposez les solutions
  • Enfin, évitez de donner des chiffres difficiles à se représenter pour le lecteur. 

Par exemple, au lieu d’écrire : « Chaque année, environ 100 milliards de vêtements sont vendus à travers le monde. », vous pouvez préciser « En fast-fashion, un vêtement est porté environ 5 fois seulement ». Il est toujours plus aisé de choisir des exemples parlants !

Cela sera beaucoup plus évocateur pour vos lecteurs !

Gardez un nombre conséquent de mots-clés et restez dans le champ lexical de l’écologie. 

À présent, c’est l’heure de donner vie à votre page web ! À vous de rédiger votre article… Lancez-vous !

Auteur: Agence Pierrot

A propos de l ́agence Pierrot

Pierrot est une agence de rédaction premium qui se propose de rédiger tous vos contenus d’entreprise. Pierrot prend en charge la rédaction de votre blog, de vos pages Internet, de vos annonces et de toutes vos publications commerciales en vous assurant une qualité journalistique, littéraire et professionnelle.