Communication et stratégie éditoriale

Qu’est-ce que le snack content ? 

Vidéos dynamiques, mèmes viraux, articles succincts : que sont ces petits contenus que l’on consomme tout au long de la journée sur les réseaux sociaux ? Inspiré du snacking, le snack content est une ligne éditoriale de contenu rapide. C’est une pratique d’information, de communication et de marketing très en vogue. 


Notre agence vous dévoile les secrets du snack content afin d’augmenter visibilité et engagement !

Un contenu court au message fort face à une audience pressée 

Le snack content en quelques mots  

Le snack content est un micro contenu facile, ludique et agréable à consommer pour les internautes. 

A l’inverse du slow content, ce contenu s’inscrit dans une nouvelle stratégie de communication et de consommation d’informations rapides aux messages forts sur les réseaux sociaux. C’est également un format qui s’adapte aux smartphones : finis les longs paragraphes indigestes de blogs, place à un nouveau contenu Web court et snackable qui rassasie vite ! Il permet de capter l’attention d’une audience toujours plus pressée. Le format du snack content s’adapte en outre au format du réseau social sur lequel il est présent ainsi qu’aux attentes de ses utilisateurs. 


Le contenu est consommable à toute heure de la journée ou de la nuit, dès lors qu’un internaute a quelques minutes de son temps à consacrer sur le Web. 

Quelques petits conseils pour créer du snack content 

Si le contenu est court, de quelques secondes à quelques minutes, il doit néanmoins être qualitatif afin de tout de suite attirer l’attention et de ne pas nuire à l’image de votre entreprise. Le message doit ainsi être vite compris, dès les premières secondes. Il est ainsi primordial d’aller droit au but sans tergiverser. Si vous avez recours à l’utilisation d’une image, citation, d’une vidéo, d’un mème ou bien d’un gif, veillez à ce que l’utilisateur comprenne instantanément son sens et intérêt. 

Pourquoi se mettre au snack content ? 

En moyenne, d’après l’étude menée par We Are Social et Hootsuite en 2022, un Français passe 2h19 sur le Web via son smartphone dont 1h46 sur les réseaux sociaux. De même, les internautes se connectent à 86,5 % au Web via leur mobile, de quoi vous pousser à augmenter votre visibilité sur les réseaux sociaux ! Cependant, le temps de concentration devant un smartphone n’est que de huit secondes : la clé d’un snack content se joue dans les premières secondes

Face à une concurrence toujours plus rude, les entreprises doivent inscrire leur présence sur le Web et ainsi adopter une stratégie marketing et éditoriale qui saura capter rapidement l’attention des internautes. Ils sont en effet régulièrement noyés sous une myriade de messages, réussir à susciter l’intérêt grâce à des contenus rapides, mais toujours de qualité est donc primordial. Dans le cas contraire, l’internaute se dirigera vers une autre vidéo. 

Une typologie de snack content variée 

Ce type de contenu se présente sous différentes formes : 

  • images (mèmes, gif, infographies, carousel d’images sur Instagram) ;
  • texte (citation, tweet de 280 caractères ou petit article jusqu’à 300 mots sur un blog ou LinkedIn) ;
  • son (podcasts) ;
  • vidéos de quelques secondes (Tiktok) à quelques minutes (vidéos Konbini, Brut, etc. ). 

Face à ces enjeux, quelles sont les méthodes infaillibles pour réaliser du content snacking avec succès ? 

Snack content

Comment utiliser le snack content ?

Adapter le contenu au canal de diffusion 

Le snack content s’inscrit essentiellement sur les réseaux sociaux et cible ses différents utilisateurs. Il convient dès lors d’adapter sa stratégie marketing au canal de diffusion sélectionné en proposant un contenu unique en fonction de chaque plateforme : la communication et le marketing s’opèrent en effet différemment selon les caractéristiques de la clientèle visée. 

Pour vous assurer que votre contenu soit vu par le plus grand nombre, il est important de connaître les plateformes les plus utilisées. L’infographie Awitec de 2022 répartit le nombre d’utilisateur par réseau social tel que :

  • YouTube : 49 600 000 ;
  • Facebook : 33 500 000 ;
  • Instagram : 28 400 000 ; 
  • Snapchat : 24 500 000 ; 
  • LinkedIn : 21 000 000 ;  
  • Tiktok : 14 900 000 ; 
  • Pinterest : 19 200 000 ;  
  • Twitter : 8 000 000. 

S’approprier une cible de lecteurs propre

Si le choix du support de publication a toute son importance, il est également nécessaire d’adapter sa stratégie de communication à l’âge de son public.

Les tranches d’âges des utilisateurs des réseaux sociaux les plus représentées sont : 

  • YouTube : 25 – 34 ans ;
  • Facebook : 25 – 34 ans ; 
  • Instagram : 16 – 25 ans ;
  • Snapchat : 13 – 20 ans ;
  • LinkedIn : 25 – 34 ans ;
  • Tiktok : 16 – 25 ans ;  
  • Pinterest : 25 – 34 ans ; 
  • Twitter : 18 – 24 ans.  

Ainsi, vous viserez une audience plus jeune et étudiante sur Instagram, Snapchat et Tiktok alors que vous capterez l’attention d’internautes dynamiques et insérés dans la vie active sur LinkedIn, Facebook ou encore YouTube. N’hésitez pas à varier les formats en fonction de la plateforme utilisée.


Inspirez vous des codes des réseaux sociaux sur lesquels vous publiez et n’hésitez pas à vous inspirer des tendances en vogue, au risque de paraître démodé. 

Diversifier son contenu : une nécessité 

Pour éviter de lasser votre audience, diversifiez votre contenu en laissant libre cours à votre imagination.

Pour ce faire : 

  • alternez les formats ; 
  • oscillez entre information et divertissement ;
  • proposez des contenus originaux et faites de la veille concurrentielle ;
  • postez régulièrement afin d’augmenter l’engagement de votre public et votre visibilité sur Google.

Voyez le snacking comme un appât qui permettra à vos clients d’en apprendre davantage sur ce que votre entreprise offre. Si l’utilisation du snack content est synonyme de succès, ne délaissez pas pour autant le contenu plus long et plus travaillé et alternez contenus courts et longs dans votre planning de diffusion. 

L’art des détails  

Enfin, sur les réseaux sociaux, la communication ne repose plus seulement sur la parole, mais aussi sur tout ce qui est autour. C’est-à-dire que le sens du contenu naît de l’ensemble unifié de tous les éléments. Pensez également aux émotions que vous induisez. En dire peu c’est finalement en dire énormément. Dès lors chaque détail compte ! 

La musique, les émoticônes ou encore les hashtags sont des outils indispensables au snacking. Tous les éléments de votre post sont importants : pensez par exemple à vérifier d’éventuelles polémiques sur un hashtag ou encore sur une musique que vous utilisez. Chaque détail de votre snack content se présente ainsi comme une dimension essentielle. Chaque post contribue à l’ADN de votre entreprise, pensez à tout analyser ! 

A la manière des méthodes de marketing digital et d’inbound marketing, vous pouvez également avoir recours à des Call to Action (Bouton d’Appel à l’Action) : ils susciteront un engagement supplémentaire. Attention néanmoins à ne pas en abuser, la recette d’un bon snack content repose dans l’utilisation avec parcimonie de ces ingrédients ! 


Vous cherchez de l’aide pour mettre en place une stratégie de contenu ? L’Agence Pierrot est là pour vous ! N’hésitez pas à nous contacter !

Auteur: Agence Pierrot

A propos de l ́agence Pierrot

Pierrot est une agence de rédaction premium qui se propose de rédiger tous vos contenus d’entreprise. Pierrot prend en charge la rédaction de votre blog, de vos pages Internet, de vos annonces et de toutes vos publications commerciales en vous assurant une qualité journalistique, littéraire et professionnelle.

Demandez un devis gratuit