L'agence
Services
Nos référencesActualités
Vous avez un projet ? 
Contactez-nous !
Contactez-nous

En quoi consiste le métier de relecteur-correcteur ? 

Tristan de La Chevasnerie
Tristan de La Chevasnerie
Rédacteur web
Partager cet article

Le correcteur ou la correctrice peut travailler au sein d’une maison d’édition, d’un média, d’une agence de communication, etc. Ce dernier examine minutieusement les textes qui lui sont remis pour y déceler la moindre irrégularité

L’orthographe, la grammaire, la syntaxe, la ponctuation et la typographie sont ses domaines de prédilection. Sa mission principale est de trouver la petite anomalie dans chaque texte qu’on lui confie. Pour y parvenir, il s’appuie sur son expertise de la langue française.

Néanmoins, le métier de relecteur n’est pas de tout repos. En effet, vous devez impérativement traquer la moindre petite erreur que ce soit une simple faute de syntaxe ou un espace malvenu. 

Quel est le rôle du relecteur-correcteur ? 

relecteur correcteur

Définition d’un correcteur 

Le relecteur-correcteur intervient pour identifier et rectifier les erreurs d’un document. Il annote des suggestions dans la marge, élimine les redondances et propose des tournures alternatives.

De plus, il peut également fournir un retour détaillé avec des recommandations ciblées qui mettent en évidence les fautes récurrentes dans vos documents. Ainsi, l’objectif est de vous offrir une perspective objective sur la qualité de votre travail tout en soulignant les zones d’amélioration

Bien qu’il puisse proposer des reformulations, il veille à ne jamais altérer l’intention originale de l’auteur. En effet, il convient de souligner que le travail du relecteur n’est pas de réécrire ou d’incorporer de nouveaux contenus

Par ailleurs, ce dernier peut analyser la structure de votre texte et s’assurer que les termes clés sont judicieusement positionnés

Quelles sont ses missions ? 

Le correcteur est engagé ou sollicité pour identifier les fautes et tout oubli susceptible de rendre difficile la compréhension d’un texte. Bien que diversifiées, les tâches du relecteur comprennent

  • La prise en charge de la commande et les échanges avec le client pour pouvoir répondre au mieux à ses attentes ; 
  • La lecture attentive des textes pour détecter des erreurs d’orthographe, de typographie et de syntaxe ; 
  • L’évaluation de la cohérence et de la clarté du texte, en mettant l’accent sur la lisibilité ; 
  • Occasionnellement et en fonction de son expertise, le correcteur professionnel peut effectuer des traductions, voire de la rédaction

Pour obtenir plus d’informations sur la manière de relire un document, vous pouvez lire notre article : “La relecture et la correction : une étape essentielle avant de publier son document”

Pourquoi est-il conseillé de solliciter un correcteur pour relire ses textes ? 

Lors de la relecture de vos textes, il est courant de ne plus discerner les coquilles. En effet, même si vous excellez en rédaction, l’œil avisé d’un professionnel reste irremplaçable

Par ailleurs, les technologies avancées des logiciels de correction ne sont pas infaillibles face à la complexité de la langue française. Néanmoins, des outils comme Antidote peuvent s’avérer être des assistants précieux pour le relecteur-correcteur. 

Si votre écrit nécessite une attention particulière, notamment s’il est destiné à être présenté devant un jury, faire appel à un expert est vivement conseillé. Vous êtes à la recherche d’un professionnel pour la correction de vos documents ? Faites appel à une agence de rédaction web SEO qui vous apportera son expertise en la matière. 

Formation pour devenir correcteur : laquelle choisir ?

relecteur correcteur

Les diplômes et les formations nécessaires 

Il n’y a pas de diplôme spécifique pour être relecteur-correcteur. La profession ne requiert pas de formation obligatoire. Néanmoins, il est conseillé de suivre une formation pour acquérir des compétences

La concurrence est rude dans ce métier, c’est pour cela qu’il est impératif de posséder une expertise solide pour se différencier. Il est vrai que le bac est le diplôme minimal à obtenir pour être correcteur. Néanmoins, de nombreux correcteurs professionnels ont un diplôme allant du bac+2 à bac+5

Par exemple, vous pouvez faire un BTS édition ou un DUT en information et communication. Il est également pertinent de suivre une licence professionnelle en lettres modernes et un master métiers du livre de l’édition. Ce ne sont que des exemples, il existe d’autres formations pour exercer dans ce milieu.  

Pour maximiser les chances d’insertion professionnelle après ses études, il est recommandé d’effectuer un stage au sein d’une maison d’édition, d’une agence de presse ou de communication. Une telle expérience permet d’appliquer les connaissances théoriques acquises, mais également de se constituer un réseau professionnel.

Quel est le salaire minimum d’un correcteur ? 

Si vous travaillez dans le domaine de l’édition en tant que correcteur en CDI, le tarif varie entre 15 € et 18 € net de l’heure. En revanche, si vous êtes indépendant, le barème diffère

En effet, les tarifs varient en fonction de la demande du client, mais aussi par rapport à vos compétences et à votre expertise dans le domaine. Plus les retours positifs de vos clients seront nombreux, plus vous aurez la possibilité d’ajuster vos tarifs à la hausse

Vous désirez plus d’informations sur les tarifs de correction ? Retrouvez notre article : “Quels sont les tarifs pour la relecture et la correction de vos contenus ?”

Les qualités et les compétences indispensables pour un relecteur-correcteur

En premier lieu, le relecteur-correcteur affiche d’excellentes compétences rédactionnelles : 

  • Un orthographe impeccable
  • Un vocabulaire diversifié et concis
  • Une aisance dans l’écriture
  • Une connaissance parfaite de la grammaire et de la syntaxe.

Il se caractérise par sa concentration, sa minutie et sa rigueur. Une bonne culture générale est un avantage certain. Même s’il a l’habitude de travailler en totale autonomie, le correcteur peut être amené à adopter une approche pédagogique envers l’auteur du texte corrigé. 

De plus, le correcteur peut avoir le statut d’indépendant et doit posséder des qualités inhérentes à un auto-entrepreneur telles que la proactivité et le respect des délais

Vous souhaitez avoir des conseils en orthographe pour parfaire la relecture de vos contenus ? N’hésitez pas à lire notre article qui vous propose des outils pertinents tels que l’application du Projet Voltaire et MerciApp : “Orthographe et grammaire : quelles sont les règles pour relire un document ?”

Où postuler en tant que relecteur-correcteur ? 

relecteur correcteur

Toute entreprise qui possède un site web ou un blog et qui souhaite le mettre à jour peut faire appel à un relecteur-correcteur. Naturellement, la demande est plus forte dans le domaine de l’édition et de la communication

De plus, si vous êtes étudiant et que vous avez des travaux universitaires à rendre, il est vivement recommandé de faire appel à des professionnels pour la relecture de vos documents. 
Vous souhaitez plus d’informations sur la correction d’un mémoire ou d’une thèse ? Retrouvez nos articles : “Relecture de thèse : techniques et astuces pour éviter les erreurs courantes” et “Relecture de mémoire : un processus essentiel pour un travail universitaire réussi”.

Vous avez un projet de rédaction ?
Contactez-nous !

L'agence Pierrot est spécialisée dans la rédaction à destination des professionnels et des entreprises. Brochures, rédaction web, articles de presse, nos rédacteurs vous prêtent leurs plumes pour traduire vos mots.

Contactez-nous
crossmenu